Passerelle et stages

Pour les apprenti(e)s inscrits en passerelle vers l’apprentissage les stages en entreprise sont obligatoires. Vous ne pouvez pas prétendre à une rémunération pendant ce stage. Les stages se déroulent sur la période « entreprise » de votre calendrier d’alternance.

Les conventions de stage sont fournies par le C.F.A. L’entreprise et le jeune remplissent les trois exemplaires et les signent. Les conventions doivent être retournées au C.F.A. pour être visées. Le C.F.A. retournera par la poste un exemplaire à l’apprenti(e), et un autre à l’entreprise.

Les apprenti(e)s sous contrat d’apprentissage peuvent effectuer des stages dans une autre entreprise que celle de leur employeur afin de compléter leurs connaissances.
Par exemple les apprenti(e)s inscrit(e)s en CAP PETITE ENFANCE doivent effectuer des stages en crèche si leur employeur est une école maternelle, et en école maternelle si leur employeur est une crèche. Ces stages appelés stages Tierce Entreprise s’effectuent sur les périodes d’entreprise du calendrier d’alternance.

L’apprenti(e) est déjà rémunéré par son employeur principal, il ne reçoit donc rien de son entreprise d’accueil.

Les entreprises (employeur principal et entreprise d’accueil) doivent remplir et signer les conventions de stage en trois exemplaires, les faire signer par l’apprenti. Ce dernier doit apporter les trois exemplaires à son U.F.A. afin qu’ils soient visés. L’U.F.A. va ensuite poster ces conventions au C.F.A. qui les fera enregistrer et les retournera dûment complétées à l’U.F.A. afin que celle-ci les restitue à l’apprenti(e) et aux différentes entreprises.

Même en stage, vous restez sous la responsabilité de votre entreprise. Vous devez justifier de votre absence auprès de votre employeur mais également auprès de la structure qui vous accueille. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le « règlement des absences du C.F.A. ».